Lycée La Prat’s, Cluny

Accueil > Espace pédagogique > Sciences de l’ingénieur > Prix "COUP de COEUR" pour les olympiades des sciences de l’ingénieur

Prix "COUP de COEUR" pour les olympiades des sciences de l’ingénieur

vendredi 13 février 2015, par Lempereur C, Enseignante

En avril 2014, un groupe d’élèves de Terminale S Sciences de l’Ingénieur ont remporté le prix « Coup de cœur » aux Olympiades des sciences de l’Ingénieur de l’Académie de Dijon.

Tout avait débuté l’année précédente avec la conférence d’un Docteur en Neurosciences Lyonnais venu parler d’intelligence artificielle et plus particulièrement de ses travaux sur les « interfaces cerveau-machine » : des systèmes qui permettent de récupérer un signal émis par le cerveau puis de le traiter afin de l’utiliser pour la commande de divers systèmes comme des bras artificiels par exemple.
Nos téméraires élèves n’ont pas hésité à relever le défi et dans un premier temps, projeté de réaliser une commande analogue permettant à un tétraplégique de piloter un fauteuil roulant grâce à des intentions motrices cérébrales. L’acquisition d’électrodes cérébrales (sensibilité de l’ordre du micro volt) nécessitant un budget de plusieurs milliers d’euros n’a pas permis de poursuivre le projet dans ce sens…mais il en fallait davantage pour décourager nos ingénieurs en herbe ! Ils ont donc conservé le principe et ont choisi de récupérer un signal de contraction musculaire qui nécessitait des électrodes moins sensibles (sensibilité de l’ordre du milli volt) et donc abordables.
L’aventure pouvait démarrer, et ce fut bien une aventure : s’intéresser aux phénomènes de contraction musculaire (de la « bio » en « S-I » !!!), capter le signal, le traiter, le transmettre grâce à une carte « Arduino »…à un fauteuil réalisé en LegoTechnic compatible avec notre budget ! Et tout ça avec une énergie qui n’avait de rivale que la bonne humeur !

En avril, le projet quoique pas tout à fait achevé était bien avancé et a donc obtenu le prix « Coup de cœur » récompensant pour son originalité un projet non encore abouti. Qu’en aurait-il été si le concours avait eu lieu en juin, date à laquelle le système fonctionnait parfaitement ?…