Lycée La Prat’s, Cluny

Accueil > C.D.I. et portail e-sidoc public > Le Prix Littéraire des Lycéens et Apprentis de Bourgogne > Quand la littérature rencontre la technologie...

Quand la littérature rencontre la technologie...

mardi 7 juin 2016, par Chauvot C, Documentaliste

Le 2 juin dernier, plus de 1000 lycéens et apprentis de Bourgogne ont remis leurs prix littéraires à Julien Revenu, pour sa BD Ligne B (Casterman) et à Saphia Azzeddine, pour son roman Bilqiss (Stock).


A cette occasion, les Prat’siens de 1ère SI/SVT ont présenté la saynète sur laquelle ils ont travaillé toute l’année, avec Mesdames Chauvot et Lempereur, ainsi que Messieurs Barge et Brague.

Cette mise en scène, imaginée à partir du roman de Valérie Clo, La Tyrannie des Apparences (Buchet-Chastel), a allié répliques à l’humour décalé et performances technologiques. Le clou du spectacle a été l’entrée en scène du Robot Nao, programmé par les élèves eux-mêmes !

Le public a apprécié et les applaudissements ont été nourris.

"Une super expérience, même pour des S" qui a montré que la "liaison possible entre le technique et la lecture est très intéressante et enrichissante à tous les points de vue" ( Paroles des élèves participants)

Merci au Conseil Régional et à Mme Gauvin pour l’organisation de ce beau prix littéraire, et merci aussi à tous les élèves qui se sont engagés dans la conception de cette saynète.

Les acteurs : Arthur Doré-Fruchard, Marin Aujogues, Clément Moissonnier, Valentin Bonhomme, Jérémy Jousseau, Laura Faulin et Hugo Gaïola.
Les programmateurs : Louis Colpart, Xavier Poulin, Lucas Benon, Noé De Montard, Rémi Delorme, et Antoine Cantin Galland
Les maquilleuses : Margaux Jandet et Haykanuch Hovhanissyan

Le Pitch de la saynète :
Lors d’un congrès sur « l’Eternelle Vieillesse », le professeur Traüjeuntumeur vient présenter le prototype de son incroyable machine à vieillir. Sous la pression d’un animateur survolté et du public, il est obligé de tester sa machine en choisissant un adolescent dans le public. L’adolescent est alors forcé de s’introduire dans la machine et en ressort avec 30 ans de plus. Pas assez pour le public, qui réclame une transformation plus spectaculaire encore. Le cobaye pénètre donc une nouvelle fois dans la machine et en ressort avec 50 ans de plus. Le public galvanisé, réclame une énième transformation, malgré les mises en garde du professeur qui assiste, impuissant, aux délires des hommes… Cette fois-ci, ce n’est en effet plus un être humain qui sort de la machine, mais un robot : le robot Nao !

Si vous souhaitez voir la saynète, cliquez sur le lien ci-dessous.


Voir en ligne : Vidéo de la saynète

Portfolio