SI au féminin 2017
Article mis en ligne le 5 décembre 2017
dernière modification le 7 décembre 2017

par Julie Gaillard, Enseignante
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

C’est la cinquième année que les associations « Elles bougent » et « UPSTI » organisent à l’échelle nationale une demi-journée de sensibilisation des lycéennes aux Sciences de l’Ingénieur.

Le lycée La Prat’s a répondu présent, cette année encore, en accueillant Jeudi dernier un peu plus d’une trentaine de lycéennes et d’étudiantes de classes préparatoires. Ces jeunes filles ont pu rencontrer quatre marraines déjà ingénieure, et une élève de l’école des Arts et Métiers de Cluny.

Au niveau national, 220 lycées et collèges ont participé à l’événement. Ces initiatives ont pour vocation de faire connaitre les filières, les études et les métiers liés aux sciences de l’ingénieur aux élèves.

Le constat est simple : les étudiantes et lycéennes réussissent dans les filières scientifiques mais ne s’y engagent encore que trop peu. Le but de cette intervention est de montrer que le métier d’ingénieure ou de technicienne se conjugue très bien au féminin. Encore aujourd’hui les filles choisissent souvent des carrières peu reconnues et/ou peu rémunérées alors qu’elles ont les ressources, les compétences et les capacités pour endosser des postes à responsabilités, toujours novateurs et offrant un bon niveau de vie.

Les marraines ingénieures, Amélie Fanica de l’entreprise Aperam, Anne-Sophie Mortreux d’EDF, Myriam Piat de l’entreprise Nespresso et Stéphanie Demangeau de Metso Minerals, ont partagé leurs expériences d’un travail moderne, tourné vers l’avenir, évolutif, offrant de nombreuses opportunités et une certaine liberté…
Entourée bien souvent d’une équipe à manager, l’ingénieure participe aux grands enjeux de demain qui sont entre autres l’accès de tous à l’énergie, l’eau, la santé, aux transports et à la communication. Ce sont quelques unes des raisons qui ont convaincu Margaux Vergez, élève aux Arts et Métiers de s’engager dans un cursus ingénieur en intégrant une école généraliste et reconnue à l’échelle nationale et internationale. Elle a pu ainsi faire part de son vécu aux lycéennes pour qui le choix d’ orientation post-bac est encore difficile.

Chaque marraine a participé à des tables rondes afin de susciter des vocations pour ces métiers d’avenir et donner de l’ambition à toutes ces jeunes filles. Ces temps d’échange en petits comités ont permis de réfléchir aux clichés qui peuvent subsister dans l’esprit de chacun, et d’informer les lycéennes. Un choix de parcours scolaire et de carrière doit être un choix éclairé et mûri.

Merci aux participantes d’être venues en nombre et aux marraines de s’être rendues disponibles pour ce moment d’échange qui on l’espère aura permis de changer un peu une vision trop stéréotypée des sciences de l’ingénieur.

Julie GAILLARD
Professeur de Physique-chimie en CPGE


Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • dsc01986.jpg
  • 1.5 Mo / JPEG
  • dsc01988.jpg
  • 1.5 Mo / JPEG
  • dsc01983.jpg
  • 1.3 Mo / JPEG

Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.22